Étudiant.e
Directeur.e(s) de recherche
Louis Archambault
Michèle Desjardins
Début du projet
Titre du projet de recherche
Effet de la pression d’oxygène dans les cellules de tissus cancéreux sur les traitements de radiothérapie
Description

Les traitements de radiothérapie habituels répandus dans le domaine clinique ne font pas souvent l’objet de changements, se résumant généralement à un traitement global de 50 grays, fractionné en cinq traitements de deux grays par semaine durant cinq semaines.
C’est pourquoi il est intéressant de développer un outil basé uniquement sur des modèles mathématiques tirés de la littérature, capable de comparer les différents types de traitements possibles sans avoir à les tester sur de véritables tissus. Plusieurs paramètres viennent modifier la réponse de ces tissus après leur irradiation, notamment la pression partielle d’oxygène dans les régions irradiées, le type de particules envoyées sur le tissu ainsi que la durée des traitements et le temps entre chacun d’eux.

Le code Python créé dans le cadre de ce projet vise ainsi à faciliter l’optimisation des traitements de radiothérapie en générant des graphiques montrant la survie des cellules après un certain nombre de fractions, en tenant compte de plusieurs paramètres. Le code, lorsqu’il sera complété et fera partie d’une interface graphique, sera simple d’utilisation et servira aux projets de recherche qui seront en cours.

Découvrir

Projet en vedette

Ce projet de recherche se base sur l’analyse de données massives portant sur l’index NOL et d’autres paramètres cliniques intraopératoires utilisés par les anesthésistes durant une chirurgie. Ces paramètres les aident à prendre des décisions de traitements analgésiques chez un patient non-communiquant sous anesthésie générale et chez qui il est impossible d’évaluer la douleur et les besoins en analgésiques par les questionnaires habituels réalisés sur patients éveillés.

Lire plus